AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fessée au CDS

Aller en bas 
AuteurMessage
Qui-Gon
Maître Jedi
Maître Jedi
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 07/11/2008
Age : 45
Localisation : Dans une des gargottes de Hoth

MessageSujet: La fessée au CDS   Ven 14 Aoû - 13:34

--- Pour le fun --- study

EVA 12.VII.11 ARN - Année universelle 12 après le retour de Nemesis
Position : ascension 17h45.6 min, déclinaison -28° 57' - en approche du centre galactique

Les dernières opérations de représailles étaient terminées dans la constellation d’Andromède. Les troupes du CDS venaient de subir une lourde défaite infligée par la totalité des flottes Némésis appuyées par les armées SMAR.

« Commander Deveraux, nous sommes en approche du centre galactique, le vecteur d'accélération vers notre base avancée vient d'être traité par notre ordinateur de bord »

« Très bien, Monsieur Strezov, début du décompte pour le saut quantique, si tout va bien dans quelques jours nous serons de retour dans nos foyers respectifs »

« Oui Commander, procédure engagée : Inversion du flux photonique et transfert d'énergie vers les moteurs quantiques, ce soir sushis pour tout le monde »

_________________
'Ne pas vaciller devant l'adversaire et son épée est l'essence de l'homme d'épée.' Miyamoto Musashi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smar.1fr1.net
Qui-Gon
Maître Jedi
Maître Jedi
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 07/11/2008
Age : 45
Localisation : Dans une des gargottes de Hoth

MessageSujet: suite   Ven 14 Aoû - 13:35

74 cycles biologiques plus tôt

Planète Gaya – centre de la confédération


Lorsque Deveraux se réveilla sur ce qui est aujourd'hui sa planète mère la première chose qu’il aperçut fût les deux enfants d’Amaterasu qui trônaient dans le ciel. Mais leur couleur étrange ne laissait rien présager de bon. Il n’était pas superstitieux, mais à chaque fois que les fils d’Amataresu viraient au rouge sang une catastrophe se préparait.

Deveraux se rendit au centre de commandement afin de relever l’amiral de quart et de prendre connaissance des campagnes en cours. En vieux routinier il demanda un état des lieux général à son opérateur scan. Les heures s’écoulaient lentement, mais les rapports se succédaient à une allure frénétique sur les écrans de contrôle et soudain l’officier de communication s’écria :

« Commander, Selon le rapport de nos ravitailleurs une flotte de combat frappée du sigle du CDS est en orbite de notre 3ème colonie, Hestia, à voir ses intentions sont plutôt belliqueuses. Impossible d’établir un contact direct avec notre colonie et selon les dernières données la procédure d’évacuation n’a pas été amorcée »

« Mais que ce passe-t-il, le CDS aurait-il décidé de passer à l’action ? Quelle est notre flotte de combat la plus proche »

« La 4ème flotte de perforation est la seule disponible, toutes les autres escadres sont dans des zones de combat sur l’extérieur de la galaxie, impossible de les rappeler à temps »

« Une flotte de perforation ? Elle ne fera pas le poids face au nombre de l’adversaire. Impossible toutefois de ne pas savoir, déroutez la 4ème flotte et passez moi l’Amiral Dersetzivan »

Quelques secondes plus tard Desertzivan était en communication avec le centre opérationnel.

« Amiral, vous devez vous dérouter pour Hestia, vous allez recevoir le dernier rapport de notre ravitailleur. Votre mission, vous assurer que le processus d’évacuation d’Hestia a fonctionné si tel ne devait pas être le cas, vous avez ordre de perforer Hestia et d’évacuer les colons. En aucun cas vous ne devrez tenter de tenir tête à la flotte du CDS, qu’Amaterasu vous guide Amiral »

Deveraux était inquiet, il y avait plus de 774'000 colons sur Hestia…

« Avertissez immédiatement nos alliés que nous subissons un blocus ou pire encore une attaque de l’une de nos colonies par le CDS »


EVA 12.V.0
Position : ascension 8h32.12 min, déclinaison -16° 11' - en approche d’Hestia
SFLT4 : 4ème flotte de perforation Némésis, équipage 47'000 hommes, attribution : mission de sauvetage de la 3ème colonie


« Amiral, voici les rapports de nos sondes, nos détecteurs magnétiques nous confirment l’importance de la flotte ennemie »

Après avoir pris connaissance de la situation, Desertizvan demanda à son officier stratégique de lui tracer une route pour Hestia en utilisant le vecteur d’approche le plus sûr.

« Lieutenant Fristenka, pouvons-nous augmenter notre signature magnétique afin de leurrer les détecteurs de l’empire ? Je veux que ces rats pensent qu’ils aient en face d’eux une puissance de feu au moins égale à la leur.

Ensuite Monsieur Luanfys vous prendrez le commandement d’une flotte de sauvetage pendant que nous nous dirigerons en pleine puissance subluminique vers nos agresseurs.

Monsieur Villeneuve, déconnectez les circuits de sécurité et mettez l'ordinateur central en mode protection. A tous les équipages préparez-vous à une interruption du saut quantique »

L’armada du CDS pilonnait la planète lorsque quelques secondes plus tard la 4ème flotte arriva dans le quadrant d’Hestia. Sans attendre Desertzivan se dirigea en vitesse maximale vers la flotte ennemie.

L’officier Luanfys quant à lui arriva dans le quadrant par un vecteur opposé et amorça une entrée orbitale.

« Procédure d'interruption Monsieur Luanfys » lui lança son navigateur

« Très bien ! Opérateur radar, un signal en provenance d’Hestia ? »

« Nous captons la balise par intermittence. Néanmoins nous avons pu déchiffrer le signal modulé sur la fréquence de base, les colons se sont regroupés en zone de sécurité 5, nous tentons d’entrer en contact avec eux afin de les avertir de notre arrivée. »

Si tout semblait bien se passé pour l’évacuation des colons, l’Amiral Desertzivan subissait un feu nourri. De chaque côté, les vaisseaux éventrés et les carcasses brûlantes étaient les témoins d’un combat acharné. Si les troupes du CDS étaient dans un premier temps tombées dans le piège élaboré par Desertzivan elles s’étaient ressaisies très rapidement pour lui faire front.

« Impact protonique ! Impact, Impact ! Amiral, nous devons nous dégager notre tunnel d’absorption gravitationnel vient d’être touché, les compartiments NA-34,36 et 38 sont dépressurisés, tout saut quantique est impossible »

« Bon sang, nous ne tiendrons plus très longtemps. Lieutenant Fristenka donnez-moi l’état de notre flotte ainsi que la situation de Monsieur Luanfys ?»

« Le 75% de nos vaisseaux sont détruits et le quart restant ne va pas résister indéfiniment. Pas de nouvelles de Monsieur Luan… attendez… nous recevons sont rapport à l’instant. Tous les colons ont été évacués, il a lancé la procédure pour un saut quantique, dans 3 minutes ils seront hors de portée »

A l’annonce de la nouvelle, Desertzivan donna l’ordre à ce qui restait de sa flotte de perforation de verrouiller tous les tirs de torpilles sur le vaisseau amiral du CDS et d’activer un tir de barrage protonique pour protéger la retraite des entités biologiques. Tous les équipages s’exécutèrent et rejoignirent les quelques destroyers restés en retrait au moyen des barges de secours.

Une fois le centre de commandement de la flotte transféré sur le destroyer de tête, Desertzivan avertit le centre de commandement stratégique.


Planète Gaya – centre de la confédération

Deveraux suivait la progression des opérations dans le quadrant d’Hestia lorsque l’Amiral Desertzivan apparu sur les écrans de contrôle.

« Commander, nous venons de quitter le quadrant, les trois quarts de notre flotte est détruite mais nous avons réussi à évacuer la totalité des colons. Nous prenons actuellement la direction de Cronos en contournant le centre de NGC6240, les deux trous noirs supermassifs qui s’y trouvent nous permettront de protéger notre fuite »

Après avoir félicité l’Amiral Desertzivan, Deveraux dégaina les deux lames d’Amaterasu et dans une colère noire perfora l’écran de contrôle sur lequel on devinait la flotte du CDS qui venait de piller Hestia.

L’opérateur scan savait que Deveraux ne laisserait pas un tel acte impuni et il ne se trompait pas. Deveraux ordonna immédiatement à toutes les flottes Némésis de se regrouper dans la constellation de la Vierge. Il quitta le centre de commandement pour rejoindre le spatioport.


4 cycles biologiques plus tard

Position : ascension droite 12h29.067 min, déclinaison +02° 03' - Quasar 3C273, constellation de la Vierge
Regroupement des flottes Némésis et des armées SMAR

Lors de l’intervention de l’Amiral Desertzivan sur Hestia, Deveraux avait prit contact avec ses alliés afin d’anéantir les armées du CDS. Toutes les flottes SMAR étaient présentes au rendez-vous.

Les services de renseignements de la confédération avaient repéré les flottes du CDS en bordure de la galaxie elliptique NGC 4697. Le centre de commandement du CDS ainsi que la plupart de leurs usines de production étaient également localisés dans cette galaxie. Deveraux avait décidé de porter un coup fatal au CDS afin que celui-ci comprenne que l’on ne s’attaque pas sans raison à l’une de ses colonies.

Quelques heures plus tard, les flottes de combat des rebelles interrompirent leur saut quantique et se retrouvèrent face à la monstrueuse armada du CDS. L’arrivée des flottes de combat SMAR par quatre vecteurs différents prit en tenailles les vaisseaux adverses leur interdisant ainsi toute manœuvre de retraite. La surprise fût totale, les flottes ennemies tentèrent d’engager le combat mais la rapidité d’action de l’armée rebelle ne leur laissa absolument aucune chance

Deveraux ordonna de réduire en poussière toutes les unités adverses mais d’épargnez au maximum les entités biologiques.

En parallèle, toutes les flottes de perforation SMAR attaquèrent les points stratégiques du CDS : usines de production, centres d’observation, laboratoires, zones d’exploitation minière. Une grande partie de la logistique CDS venait d’être rayée de la carte galactique.

« Commander Deveraux, voici le rapport des combats, un succès total sur tout les fronts, nos pertes sont insignifiantes, toutefois… »

« Oui allez-y, qu’elle est la mauvaise nouvelle ? »

« Toutefois la flotte qui a attaqué notre colonie n’était pas présente. Nous l’avons repérées dans la constellation d’Andromède après avoir recoupé les vecteurs lorsqu’elle a quitté Hestia,»

« Par Némésis, elle ne m’échappera pas. Donnez l’ordre à la 2ème flotte de combat de se regrouper dans le Quadrant de Cronos nous allons récupérer Desertzivan et poursuivre ces lâches »

Pendant que la 2ème flotte de combat faisait route vers Cronos Deveraux remercia ses alliés pour lui avoir prêté main forte. Il demanda à l’un de ses droides de protocole d’organiser un banquet au SMAR’ti en l’honneur de leur grande victoire et que ses amis ne s’inquiètent pas il les rejoindrait bientôt.


EVA 12.VII.10 ARN
Position : ascension 17h25.6 min, déclinaison -21° 34' – constellation d’Andromède
CFLT2 : 2ème flotte de combat Némésis, équipage 178'600 hommes, attribution : exécution de la flotte ennemie

SFLT4/2 : 4ème flotte de perforation Némésis, équipage 47'000 hommes, attribution : exécution de la flotte ennemie

Plusieurs cycles biologiques plus tard passés à scanner les quadrants d’Andromède, les flottes de Deveraux et de l’amiral Desertzivan avaient fini par débusquer l’ennemi. Une première tentative d’extermination avait échoué ; l’armada CDS avait réussi à fuir lors d’un terrible vent stellaire et d’une pluie de neutrinos extrêmement violente qui avaient perturbés tous les senseurs. Une traque ininterrompue s’en suivit.

Après des heures à somnoler dans le poste de pilotage, une son strident sortit Deveraux de ses rêves. Les senseurs magnétiques s'affolaient, l’ennemi était là devant eux, à moins de 135 millions de kilomètres. Deveraux regarda l'écran et s'effondra lourdement dans le fauteuil, enfin…

« Amiral Desertzivan, prenez le vecteur 3.21.396, nous prendrons le vecteur 5.21.396 une fois à portée de tir, aucune hésitation, aucun remords… exécutez ! »

Les deux flottes se présentèrent en parallèle face aux vaisseaux du CDS qui tentaient de fuir. Mais, la chance était avec Deveraux cette fois-ci, la proximité de l’étoile double Groombridge 34 ne permettait pas d’effectuer de saut quantique, l’attraction était trop importante et aurait perturbé le bon fonctionnement des tunnels d’absorption gravitationnel.


Les flottes rebelles étant plus rapides en vitesse subluminique, elles ne tardèrent pas à être à portées de tir. En quelques minutes un orage de feu se déchaîna sur les unités du CDS et les transforma en une multitude d’amas d’acier en fusion difformes.



Le silence de l’infini... Deveraux se tourna, le regard en paix, vers Desertzivan qui l’avait rejoint sur la passerelle du « Dias Irae » et demanda à Strezov de regagner le centre galactique pour activer le saut quantique..

Gloire à Amaterasu grande Déesse du Soleil

La brillance pénétrante de nos sabres pourfendra l’ennemi maléfique

Une fois de plus tout ne semblait que chaos et destruction dans la galaxie. On ressentait à nouveau le souffle glacé de Némésis venu du fond de l'infini. Une fois de plus l'équilibre était rompu, le balancier partait en résonnance et nul ne semblait être en mesure de contrer la main vengeresse de l'Equilibre.


_________________
'Ne pas vaciller devant l'adversaire et son épée est l'essence de l'homme d'épée.' Miyamoto Musashi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smar.1fr1.net
Qui-Gon
Maître Jedi
Maître Jedi
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 07/11/2008
Age : 45
Localisation : Dans une des gargottes de Hoth

MessageSujet: Re: La fessée au CDS   Ven 14 Aoû - 13:35

--- rouhh j'ai du le couper en deux car trop long pour un seul post --- gnééé

_________________
'Ne pas vaciller devant l'adversaire et son épée est l'essence de l'homme d'épée.' Miyamoto Musashi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smar.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fessée au CDS   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fessée au CDS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ShaMan Alliance Rebelle :: Base Echo zone ouverte :: Bibliothèque Annexe Hoth-Ossus-
Sauter vers: